top of page

Timidité, Stigmatisation, et Auto-Stigmatisation

Dans ce billet, je veux parler de timidité. Vous ne le saviez peut-être pas, mais la timidité est une maladie, du moins selon les critères définis par la "Bible" des problèmes mentaux: le DSM: (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders)


Comme toute maladie mentale, la timidité provoque la stigmatisation de la part de la société et l'auto-stigmatisation du timide envers soi-même.


Quant à mes problèmes mentaux, je pense que 5% de mes problèmes étaient dus à de vrais problèmes et les 95% restants à l'auto-stigmatisation.


Si je me souviens bien, ma timidité a commencé comme ceci: mes parents ont commis la terrible erreur (mais je ne les blâme pas) de m'apprendre à lire, pour que je puisse passer directement de la maternelle au cours préparatoire. C'est ainsi que je me suis retrouvé avec des enfants qui m'étaient majoritairement étrangers et non plus avec les amis que je connaissais depuis la maternelle. De plus (et c'est les 5% dont je parlais plus tôt comme de vrais problèmes), j'ai probablement souffert (et j'en souffre encore aujourd'hui) de ce qu'on appelle: le TDAH (quand je suis en compagnie de plusieurs personnes, il m'est très difficile, presque impossible, de suivre leur conversation et leurs actions). Au fil des ans, j'ai appris à vivre avec. Mais quand j'avais six ans, je ne jouais pas aux jeux de tous ces enfants qui avaient un an de plus que moi (et un an à cet âge, c’est beaucoup).


En conséquence, je ne leur parlais pas. En réponse, les enfants me délaissaient et se moquaient de moi. (stigmate). En réponse, je concluais innocemment: "Si les gens disent que je ne suis pas normal, alors je ne suis probablement pas normal!" (Auto-stigmatisation). Pour corriger cela, j'essayais de les imiter afin de passer pour "un de la bande". Le problème, c'est qu'en essayant d'imiter les autres, au lieu de s'accepter et de ne pas avoir honte d'être vous, vous devenez encore plus ridicule aux yeux des autres. Comme je l'ai dit: c'est un cercle vicieux: la stigmatisation de la société (préjugé, si l'on utilise un mot plus simple) provoque l'auto-stigmatisation (la haine de soi) chez celui qui se donne l'étiquette de "malade mental". Le malade mental fait partie de la société et, en tant que tel, il a également une stigmatisation (préjugé) à l'égard des malades mentaux en général. Et en particulier sur lui-même, ce qui devient de la haine de soi.


Cela a provoqué des problèmes de dépression et d'anxiété.


Concernant la timidité, ce n'est pas vrai à mon avis ce que disent les "experts" qu'il y a des gens communicatifs et d'autres qui ne le sont pas. Ou plutôt: c'est à la fois vrai et faux. Il est vrai que le timide n'est pas communicatif, mais il n'est pas fondamentalement différent des autres, contrairement à ce que les autres pensent de lui et qu'en réponse, il pense de lui-même.


Être communicatif est quelque chose que l'on apprend, et c'est quelque chose que mes camarades apprenaient lorsque contrairement à moi, ils partageaient leurs expériences, parlaient avec et à propos de leurs amis, et n'avaient pas honte de poser des questions lorsqu'ils rencontraient des problèmes de communication. Mon problème, c'est que je n'avais presque pas d'amis, et j'ai essayé seul de résoudre mes propres problèmes. Comme je l'ai dit à mon thérapeute: on ne peut pas inventer la roue tout seul, c'est trop dur!


Le problème n'a fait qu'empirer lorsque j'ai immigré en Israël et que j'ai dû faire face à l'apprentissage d'une nouvelle langue, puis à l'enrôlement dans l'armée, qui est un environnement social difficile, et lorsque je suis reparti pour la France, où je n'avais pas d'amis et presque pas de famille. J'ai trouvé de fausses raisons à ma situation.


Il y a ceux qui font encore plus d'erreurs lorsqu'ils choisissent des "solutions" comme la drogue, l'alcool et la solution finale: le suicide.


Pendant des années, je me suis posé cette question: "Comment faire partie de la société?". Jusqu'au jour où je me suis dit: "Quelle question stupide est-ce:" Comment faire partie de la société? "Tu fais partie de la société, par définition!" J'ai beaucoup progressé le jour où j'ai réalisé que les autres, dont j'avais tellement peur, étaient des gens comme moi!


Eux aussi ont leurs vrais problèmes à 5%. Bien que leurs 5% soient différents des miens.


Recent Posts

See All

Maelle Zk Bonjour, je me pose une question; quand je croise certaines personnes que je connais dans les couloirs de mon travail ils baissent la tête. Qu'est-ce que ça voudrait dire car j'ai l'impressi

Je souffre de problèmes de concentration depuis des années. Je n'ai jamais reçu le diagnostic de TDAH (Le Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité), donc je n'ai jamais été traité spécifiquement p

On m’a envoyé un texte sur WhatsApp qui m'a beaucoup fait rire. Je l'ai envoyé à des amis. Ils ont adoré aussi. Après cela, j'ai envoyé à l'un de ces amis une réaction sérieuse sur ce que le texte imp

bottom of page