top of page

Si un homme a une hallucination

Lee Reece


Si un homme a une hallucination, cela s'appelle une hallucination, et il est forcé de prendre des drogues psychoactives par les autorités.


Si 1 000 000 d'hommes ont une hallucination, cela s'appelle une religion et ils ont des droits religieux légalement protégés.


Remarque: je suis schizophrène. J'ai eu des délires compliqués, non psychotiques dans le passé où je ne pouvais pas faire la différence entre l'un de ces délires et une religion.


Commentaire


Yossi Patt


Je comprends ce que tu dis, Lee. Comme toi, j'ai été victime d'hallucinations dans le passé, j'ai été diagnostiqué schizo-affectif et j'ai été contraint de prendre des drogues psychoactives par les autorités.


Dieu merci, tout cela fait partie du passé. Je continue à prendre des médicaments mais je pense que j'irais bien même sans eux. Mais à mon avis, ce qui m'a le plus aidé, ce n'est pas la médecine mais ma logique: je me comporte selon ma logique. Je ne veux pas dire qu'il ne faut pas écouter ce que mes professeurs m'ont appris, car je suis conscient du fait que ma logique peut me tromper, mais quand il y a un conflit évident et permanent entre ma logique et mon éducation ou ma religion (ce que les gens disent), je choisis définitivement ma logique.


À propos de ce que tu as dit: "Si 1 000 000 d'hommes ont une hallucination, cela s'appelle une religion, et ils ont des droits religieux légalement protégés.", tu as raison, mais seulement en partie. La plupart d'entre nous ont une religion qui nous a été transmise par nos parents, nos professeurs, nos prêtres, rabbins et imams. Ce n'est pas mal de la pratiquer et de leur faire confiance, mais seulement jusqu'à un certain point.


Nous serions très stupides et prétentieux si nous pensions que notre propre cerveau nous donne toutes les réponses et que nous ne devrions nous comporter qu’en fonction de lui. Mais ce que je dis est ceci: "Nous avons un cerveau et une logique et ils doivent jouer leur rôle". Quand nous constatons une contradiction entre notre logique et ce qui nous a été enseigné, nous pouvons soit continuer à pratiquer raisonnablement, par tradition, mais sans croire mot à mot à chaque mot de ce qui nous a été enseigné, soit quitter complètement la religion (devenir athée). C'est pourquoi il y a en effet 1 000 000 d'hommes, qui ont une certaine religion sur le papier mais ils sont loin de souffrir, tous d'hallucinations. Cependant, parmi ces 1000000 hommes et femmes, certains d'entre eux croient que leur vérité est absolue, qu'aucune autre vérité n'est la vraie vérité. Leurs croyances les conduisent souvent à commettre des actes, qui sont définitivement contraires aux valeurs humaines universelles: liberté, vérité, justice, beauté, amour du prochain. À mon avis, ces extrémistes (qui sont quelques-uns et non des millions) sont définitivement des malades mentaux, ou du moins fortement endoctrinés.


J'espère avoir réussi à t'aider à résoudre l'apparente contradiction dont tu parlais.


Recent Posts

See All

Maelle Zk Bonjour, je me pose une question; quand je croise certaines personnes que je connais dans les couloirs de mon travail ils baissent la tête. Qu'est-ce que ça voudrait dire car j'ai l'impressi

Je souffre de problèmes de concentration depuis des années. Je n'ai jamais reçu le diagnostic de TDAH (Le Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité), donc je n'ai jamais été traité spécifiquement p

On m’a envoyé un texte sur WhatsApp qui m'a beaucoup fait rire. Je l'ai envoyé à des amis. Ils ont adoré aussi. Après cela, j'ai envoyé à l'un de ces amis une réaction sérieuse sur ce que le texte imp

bottom of page