top of page

Pouvons-nous changer sans l'aide des autres?

Ci-après, une citation de Aldous Huxley, qui a été rapportée par un internaute, et ma réaction à cette citation.


Il n’y a qu’une seule partie de l’univers que nous pouvons changer de façon certaine : soi-même.

Aldous Huxley


Yossi Patt

Est-il vrai que nous pouvons nous changer sans l’aide des autres ?

Ce n’est pas si simple que ça. Et j’en sais quelque chose en tant que quelqu’un qui s’est débarrassé de sa timidité après avoir effectué un long travail sur moi-même. Tout le monde évidemment veut avoir plus de confiance, plus d’estime, moins de timidité et mieux se comprendre, ce n’est pas la question. Le problème est que lorsqu’on pense à ces questions tout seul, on arrive dans un premier temps à des conclusions fausses, qui nous mènent à prendre de mauvaises décisions, de mauvaises résolutions et nos problèmes ne font qu’empirer. Tout seul on ne peut pas réinventer la roue. On a besoin des autres et de leur expérience. Pourquoi alors me demanderez-vous peut-être, ne parlons-nous pas de tout ça aux autres ? Eh bien, parce que ce n’est pas simple du tout ! Bien des gens se moqueront de vous et profiteront de votre faiblesse, quand vous aurez osé leur parler sincèrement de vous-même. Ils le feront souvent de peur que vous découvriez leurs propres faiblesses. (Ils ne s’imaginent pas que vous êtes des êtres humains comme eux, de même que vous ne vous imaginiez pas qu’ils étaient des gens tout comme vous, vous voyez le topo ? )

La solution (car il y en a quand même une ! ), c’est bien d’en parler aux autres, mais de commencer par ceux qui nous aiment et en qui nous faisons confiance. (Qui oserait parler de ses déboires en société, ou pire : de sa vie sexuelle, à des étrangers.) Je voudrais vous mettre en garde contre un autre danger auquel vous aurez à faire face, et qui vous paraîtra paradoxal, c’est celui de parler de ses problèmes UNIQUEMENT aux gens qui nous aiment et qui nous font confiance, par exemple, à notre meilleur ami. Ce que vous risquez, c’est de tomber sur des gens qui vous donneront, malgré toute leur bienveillance et leur sincérité, de mauvaises solutions auxquelles ils sont parvenus. (Que voulez-vous, eux aussi ne sont que des êtres humains !).

Il faut y aller lentement. Progressivement, vous augmenterez votre confiance en vous, vous constaterez que vous oserez et serez capables de parler avec pratiquement tout le monde, comme vous le faisiez avec votre meilleur ami. Et des amis, vous vous en ferez de plus en plus. C’est à ce moment, mais à ce moment seulement que la phrase citée deviendra juste : Il n’y a qu’une partie de l’univers que nous pouvons changer d’une façon certaine : soi-même. L’homme peut être son meilleur médecin, mais avant d’en arriver là, il doit passer par des périodes au cours desquelles il a été son pire médecin : quand il s’est mis des idées fausses en tête, et qu’il s’est trouvé par conséquent de mauvais remèdes, comme celui d’adapter un comportement inapproprié, quand ce n’est pas prendre des drogues, et aller même jusqu’au suicide.


Recent Posts

See All

Maelle Zk Bonjour, je me pose une question; quand je croise certaines personnes que je connais dans les couloirs de mon travail ils baissent la tête. Qu'est-ce que ça voudrait dire car j'ai l'impressi

Je souffre de problèmes de concentration depuis des années. Je n'ai jamais reçu le diagnostic de TDAH (Le Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité), donc je n'ai jamais été traité spécifiquement p

On m’a envoyé un texte sur WhatsApp qui m'a beaucoup fait rire. Je l'ai envoyé à des amis. Ils ont adoré aussi. Après cela, j'ai envoyé à l'un de ces amis une réaction sérieuse sur ce que le texte imp

bottom of page