top of page

I did it my way

I did it my way (Je l’ai fait à ma façon)


J’ai participé à un challenge de trois jours sur Facebook, organisé par le groupe Timidité et affirmation de soi. Dans le cadre de ce cours, j’ai répondu à ces questions :


1. Quelles sont les peurs qui t'empêchent d'avancer ?

Je ne me connais qu’une peur mais elle est très forte celle-là, et c’est la peur du ridicule. Je suis tout le temps à me demander si je ne suis pas en train de commettre une gaffe, et si je ne suis pas à côté de la plaque. Ma cousine adorée (et c’est avec le cœur serré que j’évoque son souvenir : Il y a 36 ans elle a mis fin à ses jours à l’âge de 25 ans) me disait : « Mais c’est justement parce que tu as le sentiment faux qu’on marche en permanence sur des bris de verre dans la vie, que tu commets des gaffes ! Cool mec ! Laisse-toi vivre ! » Elle concluait en me disant : « Moi je dis tout le temps des petites conneries, ça m’empêche d’en dire de grosses ! » Méditez cela !


2. Quelles sont les histoires que tu te racontes ?

1) J’ai 66 ans. Je suis atteint d’une maladie mentale (trouble schizo-affectif : dépression + schizophrénie), J’ai été reconnu comme invalide et je ne travaille plus depuis 17 ans.

2) Ma vie professionnelle a été un fiasco total. Après avoir terminé une école d’ingénieur (la fierté de ma vie), j’ai travaillé d’abord en France puis en Israël dans un nombre incalculable de boîtes, pour y être renvoyé à chaque fois, soit pour raisons professionnelles, soit parce que je ne savais pas communiquer avec les gens.

3) Ma vie sociale a été elle aussi un échec. J’ai passé de longues années sans avoir aucun ami, ou en n’ayant qu’un seul ami que je monopolisais et auquel je me raccrochais comme à une bouée de sauvetage.

4) Ma vie amoureuse, n’en parlons pas ! J’ai été marié une seule fois. Ma femme a quitté la maison et a demandé le divorce au bout de 18 mois pendant lesquels elle m’a fait vivre un enfer. Inutile de dire que nous n’avons pas eu d’enfant, ni même eu du reste de relations sexuelles, ce qui doit être un cas unique dans les annales.


3. Par quelle autre histoire pourrais-tu les remplacer ?

1) Ce que tu racontes ici ne sont pas des tares, mais des faits dont tu n’es pas responsable, c’est ce que les gens qui t’aiment et les médecins ne cessent de te répéter.

2) Un fiasco TOTAL ? Allons, allons ! D’abord tout le monde n’est pas admis, ni ne termine avec une moyenne de 78.4/100 ton école d’ingénieur. Ensuite, s’il est vrai que j’ai toujours fini par être licencié, il y a plusieurs sociétés prestigieuses dans lesquelles j’ai travaillé et où j’ai été apprécié quelque temps, et si elles m’ont accepté dans leur personnel, c’est que j’ai d’abord su les convaincre au cours de mon entretien d’embauche, malgré un C.V qui ne plaidait pas en ma faveur. Pour ce qui est des raisons professionnelles, je répète que j’étais malade, que ce n’était pas ma faute et que je n’étais pas soigné. Aujourd’hui, je suis membre d’un club, j’écris un blog, je suis actif dans plusieurs groupes Facebook, dans lesquels j’écris des posts, dont certains sont très appréciés par les lecteurs, j’améliore mon anglais, j’apprends l’arabe, je joue dans un club d’échecs, je suis un cours de piano et un cours de développement de la mémoire (entre autres !). Je vous raconte tout cela parce qu’il y a 17 ans, quand j’ai cessé de travailler, je n’étais pas capable de faire autre chose que dormir toute la journée et rêver devant mon poste de télévision. D’après le psychiatre, je suis en rémission presque totale, et j’ai du mérite à n’avoir jamais baissé les bras (je n’ai jamais été au chômage sauf pour des périodes de courtes durées, et je n’ai jamais envisagé d’abandonner ma profession d’ingénieur). Mes facultés de communication se sont elles aussi remarquablement améliorées (voir ce que je dis dans la réponse à 3). Si je ne peux pas le démontrer de façon formelle, tout ce que je viens de dire prouve, il me semble, que ma carrière aurait été toute autre si j’avais été soigné et donc si j’avais eu les capacités qui sont les miennes aujourd’hui.

3) Aujourd’hui, j’ai plein d’amis et je ne cesse de m’en faire. Et pourtant je suis resté le même. Comment j’ai fait cela ? Je l’explique en détails dans mon blog yossipatt.fr

4) Je suis toujours célibataire mais je ne souffre plus du tout de solitude, car comme je disais j’ai beaucoup d’activités.


CHALLENGE DU JOUR : LA CHOSE QUI ME FAIT ENCORE UN PEU PEUR AUJOURD'HUI MAIS QUE JE M'ENGAGE À FAIRE AVANT DEMAIN C'EST ...

Récemment, j’ai demandé à faire un cours en vue de travailler comme coach. Ma candidature est actuellement à l’étude mais j’ai d’excellentes recommandations, notamment du directeur de mon club. Celui-ci m’a demandé quelle mission je pourrais par exemple accomplir en tant que coach, je lui ai proposé de donner des conférences sur mon blog, qui traite des maladies mentales et du développement personnel. Mon directeur a trouvé l’idée excellente. J’en viens à : LA CHOSE QUI ME FAIT ENCORE UN PEU PEUR AUJOURD'HUI MAIS QUE JE M'ENGAGE À FAIRE AVANT DEMAIN C'EST … Eh bien c’est dans le cadre de ce cours de parler en public. Je dois dire que les très rares fois où je me suis essayé à cet exercice ont été catastrophiques. Je suis curieux de savoir comment je m’en sortirai maintenant.


Partage ta réussite sur le groupe Facebook pour en inspirer d'autres ...

Je vous autorise à publier TOUT ce que je viens d’écrire sur Facebook. Je ne tire ni gloire ni honte de mon parcours. Je fais miennes les paroles de Paul Anka dans la chanson My Way, chantée par Frank Sinatra (la version américaine de la chanson « Comme d’habitude » de Claude François, mais avec des paroles entièrement différentes. Je traduis librement et de mémoire quelques phrases de cette chanson.

Et maintenant, la fin est proche (j’ai 66 ans) et je peux me résumer : J’ai bien eu quelques regrets mais trop peu pour qu’ils soient dignes d’être mentionnés. Le chemin n’a pas toujours été facile, mais j’ai fait les choses à ma façon.


Recent Posts

See All

Maelle Zk Bonjour, je me pose une question; quand je croise certaines personnes que je connais dans les couloirs de mon travail ils baissent la tête. Qu'est-ce que ça voudrait dire car j'ai l'impressi

Je souffre de problèmes de concentration depuis des années. Je n'ai jamais reçu le diagnostic de TDAH (Le Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité), donc je n'ai jamais été traité spécifiquement p

On m’a envoyé un texte sur WhatsApp qui m'a beaucoup fait rire. Je l'ai envoyé à des amis. Ils ont adoré aussi. Après cela, j'ai envoyé à l'un de ces amis une réaction sérieuse sur ce que le texte imp

bottom of page