top of page

Comment se concentrer?

Je souffre de problèmes de concentration depuis des années. Je n'ai jamais reçu le diagnostic de TDAH (Le Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité), donc je n'ai jamais été traité spécifiquement pour cela.


Mais comme je l'ai dit à plusieurs reprises dans ce blog, je suis très sceptique quant à l'efficacité des médicaments pour les troubles mentaux: ni pour l'anxiété (anxiolytiques), ni pour la dépression (antidépresseurs), ni pour l'insomnie (somnifères). Et j'aurais probablement aussi été déçu par le roi des médicaments anti-TDAH: le Ritalin. Dans ce cas, mon psychiatre a convenu avec moi que ce médicament n'était pas efficace, du moins pas dans mon cas.


Alors, qu'est-ce qui m'aide à mon avis dans le traitement des problèmes mentaux: le bon sens! Dans cet article, je passerai en revue les situations que je trouve difficile à gérer, en raison d'un manque de concentration, les dommages que mon manque de concentration me cause et mes tentatives passées infructueuses pour faire face à ces situations. Je vais enfin décrire la méthode simple qui fonctionne le mieux pour moi pour faire face à ce trouble.


Les situations que je trouve difficile à gérer en raison d'un manque de concentration:


Situations sociales.


- Quel est le trouble?

Je ne peux pas suivre les conversations des gens, quand je ne suis pas le point de mire. Je veux dire, je n'ai aucun problème à parler face à face avec une autre personne. Mais quand je m'assois en compagnie de plusieurs personnes qui se parlent, je ne me suis vraiment pas.


- Quel dommage cela me cause-t-il?

J'ai beaucoup parlé de ces dommages dans ce blog: Parce que je ne participe pas aux conversations, je suis devenu insociable, amenant beaucoup de gens à se moquer de moi, et même à me maltraiter. Par désir de minimiser mes contacts avec la société, je suis devenu timide. La solitude, la timidité (peur des gens) et la stigmatisation sociale m'ont rendu triste et par conséquent déprimé avec toutes les conséquences de la dépression: insomnie, vision déformée du monde, pensées suicidaires.


- Comment ai-je essayé de gérer le trouble?

J'ai beaucoup parlé de ce sujet dans ce blog. J'essaierai de dire ici des choses que je n'ai pas déjà dites, concernant les mythes et les idées fausses que j'ai tirées sur moi-même, qui n'ont fait qu'aggraver le problème: les gens m'ont dit que je n'étais pas sociable ou pas communicatif. Quand je dis des gens, je veux dire des gens simples mais aussi des professionnels comme des psychologues.

- Comment j'explique que j'étais "non communicatif" aujourd'hui, alors que la situation s'est beaucoup améliorée?

Eh bien, être communicatif, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, n'est pas quelque chose avec lequel vous êtes né, que vous avez ou n'avez pas, mais quelque chose que vous apprenez. Cet apprentissage peut parfois être amélioré dans les livres, mais on l'apprend principalement dans la vie. De nos jours, lorsque je me souviens de ce que j'entendais de ce que les gens disaient, ils se parlaient constamment de problèmes de communication:


_ Avez-vous entendu ce que Tzila a dit à Yoram?

_ Elle n'avait pas l'intention de lui faire du mal!

_ Comment lui expliquer sans lui faire de la peine?

Etc.


Le problème, c'est qu'en raison de ma timidité et du verdict qui a été prononcée sur moi et par conséquent je me suis fait à moi-même ,selon lequel je n'étais "pas sociable", je ne prenais pas une part active à ces conversations.


Maintenant que j'ai appris que la société est composée de gens qui sont comme moi avec les mêmes forces et faiblesses, je n'ai plus honte de poser des questions et de prendre une part active à de telles conversations, et il m'est apparu clairement que je pouvais certainement être considéré comme "super-social".


- Regarder des films.

- Lire des livres.

- Ecouter des leçons et des conférences.


· Quel est le trouble?

Quand je regarde un film, je lis un livre, j'écoute une leçon ou une conférence, je perds très vite le fil et ne comprends plus rien.


· Quels dommages cela me cause-t-il?

S'il s'agit d'un film ou d'un livre, je perds des occasions de m'amuser et de me cultiver. Si c'est une leçon ou une conférence, j'échoue à mes examens. Si cela fait partie du travail, je ne peux pas faire mon travail correctement plus tard. Combien de fois ai-je perdu mon emploi à cause de cela?


· Comment ai-je essayé de gérer le trouble?

En écoutant une conférence par exemple, j'étais tendu et j'essayais d'écouter chaque mot de ce que le conférencier disait, et ce-faisant, je m'énervais à propos de ces faits:

- Plus j'essaye de comprendre, moins je comprends.

- Que le temps passe, que j'ai perdu le début à cause de mon manque de concentration, et qu'en conséquence j'ai perdu les informations nécessaires pour entendre la suite, et que maintenant il n'y a aucune chance que je comprenne.

- Pour dire les choses simplement: que par rapport à tout le monde, je suis un idiot fini!


La solution que j'ai trouvée au TDAH:


Comme pour de nombreux sujets dont j'ai discuté dans ce blog, la solution est venue lorsque j'ai réalisé que beaucoup de mes pensées étaient complètement fausses. Et après avoir brisé les mythes, que je vais discuter ci-dessous un par un, la solution était toute simple.


Les mythes

1) Je souffre de TDAH

Certainement pas! Qui a dit ça?! Le fait est que dans certaines circonstances, lorsque j'étais engagé dans quelque chose qui m'intéressait, je n'avais aucun problème à me concentrer. Il est également arrivé que des gens, que je considérais comme beaucoup plus intelligents que moi parce qu'ils parvenaient à se concentrer alors que j'échouais. Eh bien, ces gens me disaient: "Yossi? Comment réussissez-vous à comprendre cela et à vous concentrer si bien alors que je n'y arrive pas?"


Exemple: Au lycée, je n'arrivais pas à suivre les cours d'histoire et de littérature contrairement aux autres, tandis que dans les cours de mathématiques, la situation était inverse: je buvais littéralement les paroles du professeur.


Alors, comment expliquer cela? Simplement, les sciences humaines ne m'intéressaient pas, tandis que les mathématiques m'intéressaient! Aujourd'hui, je suis plus intéressé par des sujets comme l'histoire et la littérature, il m'est donc plus facile de me concentrer lorsque j'entends une conférence sur ces sujets.


Demandez-moi alors, comment faire pour nous intéresser à un sujet particulier? Je n'ai vraiment pas de réponse! Mais à la question: "Comment mieux écouter?", J'ai une réponse, et si vous voulez être patient et lire encore quelques lignes, je vous le dirai aussi!


Le problème n'est pas que je ne suis pas concentré, mais que je suis en fait concentré et même très concentré, mais pas sur la bonne chose! Je suis concentré ... sur le fait de ne pas être concentré! Sur mon anxiété qui se transforme en panique et en désespoir.


2) Je voudrais, comme je le disais, essayer d'être attentif et de comprendre chaque mot du conférencier.

C'est justement l'erreur que je commettais!!! Personne n'est capable d'absorber chaque mot! Le cerveau a besoin de faire des efforts puis de se reposer, de se tendre et de se reposer à nouveau.


Alors, quelle est la solution? Tout d'abord, détendez-vous! Vous n'êtes pas obligé de faire un effort et vous ne pouvez pas écouter chaque mot. Il y a des mots et des phrases importants, et certains qui n'ont pas la même importance. Si un conférencier, surtout s'il est un bon conférencier dit par exemple: "Maintenant, nous aborderons ce sujet:", alors on doit tendre l'oreille! Ne nous efforçons cependant pas d’entendre les phrases suivantes. Laissez-les couler! Ne nous inquiétons pas! Nous nous souviendrons d'elles! Aussi, nous devons tendre l'oreille lorsque le conférencier nous dit un point qui est nouveau pour nous, à un moment donné.


Nous devons écouter activement!

Qu'est-ce que ça veut dire? Gardez toujours à l'esprit: quel est le sujet? Et dans le cadre du sujet, quel est le sous-sujet?


Avez-vous remarqué que dans un reportage télévisé, il y a toujours deux lignes en bas de l'écran qui mentionnent le sujet et le sous-sujet?


Si nous avons perdu le fil un instant, au lieu de paniquer, nous devons nous demander: quel est le sujet et quel est le sous-sujet?


3) Un autre mythe que j'ai brisé pour moi-même: que le temps passe, que j'ai perdu le début à cause de mon manque de concentration, et que j'ai donc perdu les informations nécessaires pour entendre la suite, et que maintenant il n'y a aucune chance que je comprenne.


Cela peut sembler logique, mais ce n'est tout simplement pas vrai! Essayez d'entrer dans un film au milieu et suivez la méthode décrite ci-dessus (de quoi parlent-ils? Essayez de deviner ce que vous n'avez pas vu. Quels sont le sujet et le sous-sujet?). Vous verrez qu'il est certainement possible d'écouter n'importe quel film / conférence que vous avez pris au milieu!


Conseils pour écouter les conférences Zoom:

Si possible, n'écoutez pas la conférence en direct mais sur l'enregistrement:

- Écoutez par tranches de 45 minutes

- Si vous n'avez pas compris la conférence, écoutez-la encore une fois!


J'aimerais lire vos commentaires:


- Avez-vous également du mal à vous concentrer?

- Comment gérez-vous cela?

- Les méthodes que je vous ai décrites vous aident-elles?

- Avez-vous d'autres idées?


Recent Posts

See All

Maelle Zk Bonjour, je me pose une question; quand je croise certaines personnes que je connais dans les couloirs de mon travail ils baissent la tête. Qu'est-ce que ça voudrait dire car j'ai l'impressi

On m’a envoyé un texte sur WhatsApp qui m'a beaucoup fait rire. Je l'ai envoyé à des amis. Ils ont adoré aussi. Après cela, j'ai envoyé à l'un de ces amis une réaction sérieuse sur ce que le texte imp

Question d’une internaute dans un groupe Facebook, dédié à la timidité et la confiance en soi, et ma réponse à cette question. Ellie Lee Bonsoir, est-ce que cela vous est déjà arrivé de douter de vous

bottom of page