top of page

Avez-vous des conseils pour parler à une fille?

Avez-vous des conseils pour parler à une fille?


Ci-après une lettre que j’ai écrite à Hanks Innocent, membre comme moi de Timidité et Confiance en Soi. J’ai pensé que cette lettre pouvait intéresser notre communauté, aussi bien les filles que les garçons, et j’aimerais lire vos commentaires.


Mon cher Innocent,


Dans le message que tu m’as envoyé hier, tu me demandais si j’avais des conseils pour parler à une fille. (A propos, je propose que l’on se tutoie)


Je t’avais répondu qu’hélas je n’en avais pas et j’étais sincère : sur le moment, je n’en avais vraiment pas. D’autre part, je suppose que tu es comme moi : tu n’aimes pas que les gens, histoire de se sentir importants et de te considérer de haut, profitent de ta détresse pour se mettre à te conseiller n’importe quoi.


Depuis, j’y ai resongé et je me suis dis qu’en fait j’avais plein de choses à te dire à ce sujet, même si ce ne sont pas forcément le genre de conseils auxquels tu t’attendais: habille-toi comme ceci, fais ceci, ne fait pas cela, dis ça et ça, etc.


Mais avant de te donner des conseils positifs, à savoir : que faut-il faire pour plaire à une fille, je veux te donner des conseils négatifs: que faut-il surtout ne pas faire?


Eh bien, c’est bien simple: ne suis pas mon exemple, ne fais pas ce que j’ai fait !


J’étais seul, timide, dépressif, sans amis, et en plus éloigné de ma famille. Je me disais que jamais je ne fonderais une famille, jamais je n’aurais une femme qui m’aimerait et qui s’occuperait de moi. Jamais je ne connaîtrais la joie d’être père. Mais surtout, je m’ennuyais ferme et je n’avais pas les moyens d’assouvir mes besoins sexuels.


J’ai donc publié une annonce dans le journal. C’était il y a 34 ans. Aujourd’hui, avec Internet, je m’y serais pris un peu différemment, mais le principe reste le même : puisque je n’avais pas de connaissances, et que j’étais bien trop timide pour aborder une fille dans un lieu de rencontre, je voulais que ce soit elle qui me sollicite.


J’ai vu défiler des tas de filles _ Sans succès: soit je ne leur plaisais pas, soit elles étaient trop en dessous du niveau que j’escomptais.


Et puis, la chance m’a souri, du moins je l’ai cru. Une fille très belle et bien sous tous rapports comme on dit, s’est présentée à moi. Elle m’a dit que je lui plaisais énormément et qu’elle serait très heureuse avec moi. J’étais fou de joie. Tout de suite, elle est venue s’installer chez moi. (En fait, comme je l’ai compris bien plus tard, elle qui habitait la campagne, cherchait tout simplement un pigeon, qui l’hébergerait pendant ses études à Paris.)


J’étais tombé amoureux d’elle. On dit que l’amour rend aveugle : Au début, elle s’intéressait peut-être un peu à moi mais était très loin de m’aimer en retour. Je voyais tout cela sans le voir ; je refusais de le voir. Tout juste, avions-nous de temps en temps des rapports sexuels.


Au bout d’un an et demi, je l’ai demandée en mariage. Elle m’a dit : « D’accord. » sur le même ton qu’elle aurait répondu à la question : « Quelle heure est-il ? »


Notre mariage a duré un an et demi aussi. Elle m’a fait vivre un enfer. Pour te donner une idée :

1) Dès le premier jour de notre mariage, elle m’a annoncé qu’elle ne participerait pas à la dépense commune de notre ménage, qui m’incomberait donc uniquement. La raison invoquée était que soi-disant son père avait souscrit pour elle à un plan d’épargne, qu’elle devait alimenter tous les mois avec son salaire. (Je gobais tout ce qu’elle disait)

2) Je n’ai eu AUCUN rapport sexuel avec elle pendant ces 18 mois. (Je me demande si c’est là un cas unique dans les annales des histoires de couples mariés). J’ai essayé une fois. Elle s’est refusée à moi. Puis, j’ai compris qu’il était même inutile d’essayer.

3) Tous les week-ends, elle prenait MA voiture pour aller seule voir ses parents à la campagne. Elle ne m’a « invité » qu’une seule fois, alors que j’allais régulièrement les voir au cours de nos fiançailles.

4) Elle travaillait comme sage-femme et faisait trois gardes de nuit par semaine, pendant lesquelles je ne la voyais pas du tout. Puis, à la fin, elle s’est inventée deux gardes supplémentaires, qu’elle avait décidé de prendre sur elle. (Encore une fois, je gobais tout ce qu’elle disait) Mon œil ! En fait, elle allait voir son amant ! C’est ce que m’a raconté un ami commun à nous deux.

5) Tous les soirs, en guise de dîner, elle ouvrait deux boîtes de conserve : l’une pour la chatte qui me détestait, et qu’elle avait adoptée contre mon gré, et l’autre une boîte de haricots verts pour moi.

6) Elle tournait en dérision la moindre parole que j’avais le malheur de lui adresser, elle insultait ma mère qui vivait à l’étranger et qu’elle ne voyait donc jamais…


Moi, j’étais malheureux, je continuais à l’aimer et à lui trouver des excuses.

Finalement, c’est elle qui m’a quitté à mon grand dam. J’ai mis longtemps à me remettre de cette histoire.


Pour en revenir à toi et aux conseils que je veux te donner pour que tu sois heureux et qu’il ne t’arrive pas pareille mésaventure :


Ne cherche pas obsessivement à rencontrer une fille pour te marier avec elle ! Pense d’abord à être heureux avec toi-même. Fais toi plein d’amis, filles (sans arrière-pensée) et garçons. Aie des tas d’activités aussi bien professionnelles que violons d’Ingres. Bref SOIS HEUREUX. (Tu peux lire les conseils que je donne à ce sujet sur mon blog). Tu constateras que quand tu auras réalisé tout cela, LE RESTE VIENDRA NATURELLEMENT. Tu n’auras plus que l’embarras du choix !


Et même si tu ne trouves pas l’âme sœur, sache que l’on peut parfaitement être très heureux tout en restant célibataire. Comme dit le dicton : Mieux vaut être seul que mal accompagné. Tu as en ce moment un atout majeur : TA LIBERTE. Beaucoup de couples mariés avec ou sans enfants te l’envient. Sache l’apprécier à sa juste valeur.


Je te souhaite de tout cœur de trouver ton bonheur.

Amicalement,

Yossi

Recent Posts

See All

Maelle Zk Bonjour, je me pose une question; quand je croise certaines personnes que je connais dans les couloirs de mon travail ils baissent la tête. Qu'est-ce que ça voudrait dire car j'ai l'impressi

Je souffre de problèmes de concentration depuis des années. Je n'ai jamais reçu le diagnostic de TDAH (Le Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité), donc je n'ai jamais été traité spécifiquement p

On m’a envoyé un texte sur WhatsApp qui m'a beaucoup fait rire. Je l'ai envoyé à des amis. Ils ont adoré aussi. Après cela, j'ai envoyé à l'un de ces amis une réaction sérieuse sur ce que le texte imp

bottom of page