top of page

Des goûts et des couleurs

Longtemps, je me suis lamenté sur le fait que je ne lisais pas de livres: Je n'arrive pas à me concentrer, il y a beaucoup de mots littéraires que je ne comprends pas. Le résultat était qu'à part quelques livres qui m'ont vraiment plu, je m'ennuyais et je jetais le livre après quelques pages les seules fois où j'essayais de lire. De même, j'ai arrêté de lire les journaux. Je me disais : je ne me tiens pas au courant de ce qui se passe en Israël et dans le monde, je ne me cultive pas. Je suis arrivé à la conclusion que c'était idiot : tout cela peut être atteint par d'autres moyens. A part ça, les gens qui lisent le font parce qu'ils y prennent plaisir. Comme je l'écrivais dans mon billet : Être toi-même : si je suis moi-même parce que je suis moi-même, etc.


Un autre exemple : J'ai aidé une fois mon cousin Thierry avec son ordinateur et nous sommes beaucoup liés. Quand il m'a dit qu'il était dingue de foot, je lui ai dit : Excuse-moi si je te vexe, mais moi ça m'ennuie à mourir! Je ne saisis pas comment un public entier s'extasie et parfois se bat pour ce ballon qui se promène d'une extrémité du terrain à l'autre, et de la grande question : est-ce qu'il entrera dans le but de gauche ou de droite? Il m'a répondu : je te comprends parfaitement et tu ne me vexe pas du tout. Sache seulement que lorsque moi je regarde un match, je vois mille et une choses que tu ne vois pas, à part ce ballon qui se promène. Idem pour les livres. J'ai fait l'acquisition de trois livres de philosophie, et je sais que je les lirai avec plaisir parce que je me passionne moi-même pour ces sujets. J'ai hérité cela de mon grand-père. On se moquait de lui quand il parlait de la philosophie et de la franc-maçonnerie. Une fois, j'ai ouvert un de ses livres et au début j'ai ri lorsque j'ai vu qu'il avait souligné un passage en notant dans la marge : "à méditer". J'ai lu alors le passage et j'ai constaté que j'avais eu tort. Le passage en question était tout à fait digne d'être médité encore et encore !


De même lorsque j'étais à l'armée et que j'écoutais de la musique classique, mes camarades venaient vers moi et me disaient : "moi, je n'aime pas les "concerts!". Je leur répondais :

1) Eh bien, si c'est le cas n'écoute pas et ne gaspille pas ton temps pour rien !

2) Moi, j'aime la musique classique parce que ma mère et ma tante étaient des pianistes et m'ont donné le goût pour ce que tu appelles "des concerts".

3) Moi aussi, il y a des morceaux d'opéras (la plupart en fait sauf les plus célèbres) qui m'ennuient au plus haut point. Un opéra est une pièce de théâtre, ou les choses au lieu d'être dites sont chantées. Et on les chante dans la plupart des cas dans une langue qui nous est étrangère, de sorte que celui qui ne connait pas l'intrigue perd l'essentiel, et ne peux prendre du plaisir que s'il est sensible au chant lyrique.

Recent Posts

See All

Maelle Zk Bonjour, je me pose une question; quand je croise certaines personnes que je connais dans les couloirs de mon travail ils baissent la tête. Qu'est-ce que ça voudrait dire car j'ai l'impressi

Je souffre de problèmes de concentration depuis des années. Je n'ai jamais reçu le diagnostic de TDAH (Le Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité), donc je n'ai jamais été traité spécifiquement p

On m’a envoyé un texte sur WhatsApp qui m'a beaucoup fait rire. Je l'ai envoyé à des amis. Ils ont adoré aussi. Après cela, j'ai envoyé à l'un de ces amis une réaction sérieuse sur ce que le texte imp

bottom of page