top of page

Comment j'ai arrêté de fumer?

Naguère, j'étais un fumeur invétéré. Je fumais un paquet et demi par jour. J'étais conscient, comme tout le monde, des dangers pour la santé que le tabagisme pouvait entraîner. Mais je ne pouvais tout simplement pas m'arrêter. J'ai essayé une ou deux fois de m'arrêter, mais sans succès.


Je ne crois pas aux solutions comme fumer des cigarettes électroniques, utiliser l'hypnose, etc. À mon avis, réussir à arrêter de fumer n'est pas garanti et ces solutions ne sont bonnes que pour le bien-être des escrocs. À mon avis, il est possible et nécessaire de s'arrêter presque immédiatement et uniquement par votre volonté. Rien ne résiste à la volonté! La seule chose, malheureusement, qui peut aider la volonté, c'est la peur: mon père et mon grand-père, par exemple, ont arrêté de fumer d'un seul coup après avoir subi une crise cardiaque.


Et donc un jour, il y a quinze ans, j'ai fumé une cigarette, et après avoir écrasé le mégot, j'ai dit: c'est fini, c'était la dernière cigarette! Il existe une dépendance physique à la nicotine qui dure très peu de temps (peut-être quelques jours) et une dépendance psychologique dont il est beaucoup plus difficile de se débarrasser. Bien entendu, après un "jeûne" de quelques heures, je n'ai pas pu résister et mon corps a exigé une autre cigarette! Alors qu'est-ce que j'ai fait? J'ai acheté une seule cigarette (pas un paquet) - il y a des magasins qui le permettent.


Après avoir fumé cette cigarette, je suis parti pour un nouveau "jeûne". Après un certain temps (peut-être deux jours), j'ai de nouveau cédé. Alors encore une fois, j'ai acheté une seule cigarette. Comme cela, j'ai fait quelques cycles, jusqu'à ce que je ne puisse plus résister et j'ai acheté un paquet. J'en ai fumé une cigarette, puis j'ai décidé de me punir: j'ai jeté le reste du paquet à la poubelle! J'ai continué comme cela (des cigarettes individuelles et des paquets dont je n'ai fumé qu'une seule cigarette). Je ne me souviens pas du nombre de jeûnes de ce type, mais l'ensemble du processus a pris moins d'un mois.


En fait, j'étais devenu beaucoup plus attentif à mon ego et à mon entêtement (non, je ne fumerais plus, non, non et non!) qu'à ma soif de nicotine, je n'avais tout simplement plus faim ni soif de tabac. Je n'avais plus l'envie ni même la pensée de fumer. Je ne sais pas exactement quand et comment, mais cette sensation de faim a cessé d'apparaître.


Aujourd'hui, comme tous les anciens fumeurs, je suis passé à l'autre extrémité: ça me dérange beaucoup quand quelqu'un fume à côté de moi (bien sûr dans les seuls endroits où il est encore permis de fumer). À tel point qu'il y a quelque temps, j'ai été invité à la fête d'anniversaire d'un ami, et je lui ai dit que malheureusement je ne viendrais pas (je ne reverrai probablement plus cet ami) parce que je savais qu'il était un gros fumeur.


Je vous ai donné cet exemple non pas pour vous prêcher la morale sur le tabagisme, mais comme message d'espoir: vous pouvez arrêter de fumer, uniquement avec de la volonté et sans avoir recours à des méthodes extravagantes. Je ne vous dis pas de faire comme moi. Je vous propose d'adapter mon exemple à votre personnalité. Ne désespérez pas si vous essayez et que cela ne fonctionne pas! La prochaine fois, vous aurez peut-être plus de chance, car vous serez enrichi de vos dernières tentatives.


Recent Posts

See All

Maelle Zk Bonjour, je me pose une question; quand je croise certaines personnes que je connais dans les couloirs de mon travail ils baissent la tête. Qu'est-ce que ça voudrait dire car j'ai l'impressi

Je souffre de problèmes de concentration depuis des années. Je n'ai jamais reçu le diagnostic de TDAH (Le Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité), donc je n'ai jamais été traité spécifiquement p

On m’a envoyé un texte sur WhatsApp qui m'a beaucoup fait rire. Je l'ai envoyé à des amis. Ils ont adoré aussi. Après cela, j'ai envoyé à l'un de ces amis une réaction sérieuse sur ce que le texte imp

bottom of page